Dev fullstack, frontend, devops – que faut-il apprendre pour 2019 ?

Dev fullstack, frontend, devops – que faut-il apprendre pour 2019 ?

Le développeur Kamran Ahmed a mis à jour sa feuille de route pour 2019 pour le développement web. L’occasion pour moi de faire le point sur mes connaissances des 10 dernières années, et de vous partager ce qu’en théorie un développeur doit connaitre. Vous allez voir, c’est pas demain la veille qu’on sera remplacé par des machines !

Introduction:

Devenir développeur web n’est pas simple,et devenir développeur web full stack en 3 mois est impossible (comme le rappel mon confrère). Je parle du métier qui va au delà de ceux qui pratiquent la simple mise en place de wordpress. Ce métier évolue chaque année en abandonnant un certain nombre de pratiques, et en mettant des nouvelles au premier plan. C’est ainsi que j’ai assisté à la fin de l’ASP, du Lotusscript, du VBScript… et à la structuration du langage PHP, ainsi qu’a l’évolution du javascript. Etre passionné aide beaucoup, car cela vous challenge constamment, et vous motive pour apprendre de nouvelles choses.

On retrouvera dans les paragraphes ci-après la liste des technologies qui composent aujourd’hui notre métier. Je me suis noté en vert celles que j’ai déjà utilisées. Il y en a certaines ou je suis expert comme PHP, d’autres que j’ai utilisé sans trop savoir si c’était les bonnes pratiques (Python Django). Mais ça me permet de savoir vers quoi aller, et aussi de me dire que finalement même en travaillant seul, je n’ai pas tant perdu le fil que ça 🙂 .

Frontend:

Le développeur frontend est celui qui va coder la partie visible du site pour le client. Il doit connaitre les règles de base qui structurent le HTML / CSS, mais aussi maintenant les outils de task runner qui permettent par exemple de minifier le code, de compacter les fichiers… Plus ça va, et plus il faut également connaitre les frameworks javascript, car ce sont eux aujourd’hui les plus rapides. Avec la montée en puissance du mobile, il faut également se mettre au PWA, et autres applications mobiles.

Roadmap Frontend (cliquez dessus pour l’agrandir)

Back end:

Le backend est la partie invisible coté client. C’est la partie qui gère l’authentification, les API, l’architecture du projet (bases de données, objets…). C’est la colonne vertébrale des projets – celle qui permet d’avoir un code fiable et une maintenance facilitée.


Roadmap Backend (cliquez dessus pour l’agrandir)

Devops:

Le développeur opérationnel (devop) est celui qui va déployer l’application en production. Il a le rôle qui se situe entre l’ingénieur système et le développeur. Il doit connaitre les systèmes d’exploitation sur lesquelles déployer les applications, ainsi que les outils de virtualisation, docker… Aujourd’hui, le rôle du cloud est devenu également très important dans son métier.


Roadmap Devop (cliquez dessus pour l’agrandir)

Conclusion:

Et oui, ca fait beaucoup! On s’en rend compte surtout lorsqu’on essaye d’expliquer comment ça fonctionne à des néophytes. Et pour tout vous dire, il manque encore pas mal de choses dans ces graphiques comme les différents CMS (Drupal, Magento, WordPress), la connaissance des applis mobiles (Android, iOS), les macros Excel… Chacun pourrait y apporter sa pierre, mais dans la globalité, il faut reconnaître qu’il fonctionne bien dans le découpage des tâches et leurs répartitions. Si j’avais un point à vous conseiller de prioriser, ça serait la partie Backend, où il indique qu’il faut lire et utiliser les bonnes pratiques, mais surtout s’initier à regarder plein de projets open source (pour voir comment font les autres) et ne pas hésiter à partager ses propres packages. C’est clairement avec les retours d’expérience de la communauté que vous pourrez progresser vers un code plus propre, et plus exigeant.

Source: https://github.com/kamranahmedse/developer-roadmap

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.