Amazon Alexa vs Google Home

Amazon Alexa vs Google Home

On peut trouver pas mal d’informations sur ces 2 assistants, mais j’avais vraiment envie de tester par moi-même. J’ai donc profité d’une promotion à noël pour acheter un Amazon echo dot à 20 euros, et voir ce qu’il avait dans le ventre. Pour Google, j’ai simplement installé l’assistant sur un vieux téléphone cassé. Certes, il aurait fallu acheter les 2 vrais enceintes (à 100 euros chacune), pour avoir une vraie mesure de comparaison. N’étant pas Youtubeur mais développeur, la qualité des enceintes m’intéressent moins que leur utilité réelle. Mais trève de bavardage, voyons ensemble ce qu’on peut faire ou pas avec.

Configuration des assistants:

Les 2 assistants se connectent au Wifi et se configurent via le téléphone. C’est très simple, on ajoute son adresse, son email, sa langue… et on peut commencer à les faire fonctionner. On peut facilement y ajouter des applications pour faire des petites choses en plus.

Alexa:
C’est votre compte Amazon qui vous redirigera vers la boutique des applications (skills) disponibles dans votre langue. Aujourd’hui, le nombre de skill disponibles en français est ridicule, et si vous voulez installer une application anglaise, il vous faudra carrément vous domicilier aux states. Cela provoquera alors une redirection de amazon.fr vers le .com, et ca basculera tout votre compte en anglais. Et si en plus, vous souhaitiez jongler avec les flashs de france info, et un skill anglais vous permettant par exemple de jouer de la musique disponible sur votre ordinateur, là, c’est carrément impossible !
En ce qui me concerne, je ne peux pas aller chercher la musique sur mon NAS Synology DS 211 qui est carrément incompatible avec Alexa (trop vieux).

Google:
Sur le Google home, toutes les applications sont disponibles. Il faudra simplement donner les ordres en anglais à l’assistant pour qu’il exécute les applications anglaises. On peut noter également que l’assistant est capable de reconnaître la voix de son interlocuteur, et donc de savoir quel compte associé à la requête (idéal pour connaitre son calendrier par exemple).
La configuration du flash info, vous permet facilement de configurer la station source. Bref, très net avantage pour Google.

Ergonomie et design:

Large avantage à Alexa avec ces 4 boutons pour gérer le volume, et le micro. De plus, appeler l’assistant avec un prénom est carrément plus sympa qu’un simple ok Google. Visuellement, je le trouve également plus joli.

Interactions avec d’autres objets connectés:

Personnellement, j’ai 2 enceintes Sonos reliés à mon Wifi ainsi qu’un chromecast. Je voulais donc voir comment des phrases tel que « jouer muse dans le salon » , « mettre pat patrouille de netflix sur le chromecast » , ou « appeler papa » fonctionnaient.

Alexa:
Alexa a été capable facilement de trouver les périphériques et d’y envoyer de la musique.
Vous profitez d’un mois d’amazon music offert, et ca marche super bien. Mais une fois le mois passé, vous n’avez plus rien. Il faut pas mal bidouiller pour faire fonctionner Google Play music, mais c’est possible avec Geemusic.
Pas de compatibilité Chromecast à ce jour.
L’appel à papa fonctionne uniquement si celui ci a un appareil Alexa chez lui (ca ne fonctionne même pas sur l’application du téléphone).

Google:
Pour le moment, il n’y a pas pas de compatibilité Sonos/Google (mais ça devrait changer en 2019). Il n’y a donc pas de solutions natives. Cependant, il existe des moyens de contournement comme l’application Yonomi mais qui ne permettent de jouer que des favoris pré-enregistrés. Personnellement, j’avais développé un connecteur PHP avec l’API Sonos qui me permettait de lancer ma propre musique. Chez Google, vous avez également accès à Google Play Music qui vous permet de stocker environ 50 000 titres gratuitement.
La compatibilité avec le Chromecast est native.
L’appel à papa fonctionne mais il s’agit ici, d’un téléphone. Je ne sais pas si la liaison enceinte – téléphone aurait fonctionné.

Amazon Music ou Google Play sont équivalents en terme de catalogue, prix… Vous pouvez également relier vos enceintes à Spotify, ou Deezer. Personnellement, je préfère réduire les frais, et utiliser mes propres fichiers MP3 que payer un abonnement musical mensuel. Léger avantage Google pour la musique (il m’a quand même fallu développer tout ça moi même) et très net pour l’interaction avec des objets Google.

Outils de développement:

Les 2 interfaces sont très proches:
Vous indiquez sur quelle langue ça fonctionne, comment on appelle votre application, et comment elle réagit via des flux de messages.

Alexa:
Le panneau de contrôle se trouve sur https://developer.amazon.com/alexa/console/ask.
Il faut disposer d’un vrai périphérique pour pouvoir tester. Si vous souhaitez envoyer des données, il vous faudra faire appel à un serveur AWS Lambda et coder dans des langages spécifiques tels que Node.js, Python, Java, C# et Go. C’est certes peu cher (car vous payez à la requête), mais payant quand même.

Google:
Le panneau de contrôle se trouve sur https://dialogflow.com/.
Un simple téléphone Android permet de simuler un google home.
Si vous souhaitez envoyer des données, on peut interfacer avec n’importe quel serveur du moment qu’il répond aux commandes en json.

Avantage Google: car tout est gratuit et en plus multi-langages.

Eco-système et interactions avec d’autres plateformes:

L’eco système d’Amazon est très fourni. Il y a le streaming de jeux vidéo avec Twitch, les films avec Amazon Prime, la musique avec Amazon Unlimited… Chez Google, on a plus ou moins la même chose avec Youtube, Play Music, Google Photos…
Niveau matériel, c’est un peu la même guerre avec d’un coté le Google chromecast, et de l’autre l’Amazon Fire TV.

Je suppose que les interactions fonctionnent mieux dès lors qu’on reste dans un seul environnement. Mais aujourd’hui sur le marché français il y a clairement une dominance de Google, non ? Qui pourrait se passer de Youtube ?

Conclusion:

Quand je vois la pléthore de problèmes que ces objets connectés peuvent nous générer, je dois avouer que j’ai du mal à les laisser entrer chez moi:
– Amazon qui envoie les enregistrements audio d’autres personnes.
– des montres connectés qui ne fonctionnent plus car les serveurs sont morts.
– un fabricant qui bloque une porte de garage à cause d’un mauvais commentaire.

Mais si je devais simplement choisir entre Alexa et Google, et bien désolé mais Alexa, tu vas repartir chez Amazon. Même 20 euros, tu ne les vaux pas. De mon coté, je vais rester avec mon vieux téléphone, et mes enceintes Sonos. J’investirais potentiellement dans le Sonos One dès lors que l’assistant Google me sera utile (car niveau qualité sonore, je n’ai encore rien trouvé de mieux).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.