Torrent, Magnet et Datastore

Vers la fin des sites de torrents ?

Cela a fait grand bruit cet été, l’un des plus gros site de torrent français T411 a été fermé. Depuis plus de 20 ans que la police pourchasse les pirates, il fallait s’y attendre. Il y avait déjà des vagues d’arrestations à l’époque des demo makers sur Amiga, donc …
Il faut toutefois voir que l’esprit initial du site : « le partage de fichiers » a pas mal été érodé avec le temps et qu’au final, il s’agissait davantage d’une régie publicitaire destinée à maximiser les clics d’internautes. S’aventurer sur un tel site sans bloqueur de pubs, c’était l’assurance de partir remplis de malwares !
Personnellement, je ne cautionne pas, et je vais vous montrer une autre manière de faire.

En parallèle, la référence des sites de torrents « The Pirate Bay » mettait en place des liens Magnets. Ces liens qui remplacent les fichiers torrents ne changent rien pour l’utilisateur, mais allège la bande passante, et permettent de diminuer la taille du lien. Pour moi, ce qui change réellement entre ces 2 sites, c’est la facilité d’accès et donc le partage. Dans un cas, vous avez un système qui trompe l’utilisateur et qui vous demande de vous authentifier (officiellement pour assurer un ratio), et dans l’autre vous pouvez partir avec votre lien en seulement 2 clics et sans devoir vous créer un compte. Ce dernier mode permet également de rendre le système plus perrin, car si un site tombe, la base de données est ainsi plus facilement partagée et vous ne divulguez pas la base des utilisateurs.

Aujourd’hui, il faut reconnaître que l’offre légale (Netflix, OCS…) est devenu abordable et que pour ceux qui ne veulent pas s’embêter avec Hadopi, la mise en place de VPN, et autres, il suffit de sortir environ 15 euros / mois. Mais pour les autres, j’ai pensé à une solution qui vous permet de devenir autonome et de ne quasiment plus dépendre des plateformes de torrents.

Comment devenir son propre site de torrents:

Il vous faut :
– des sites de références de préférence ouverts (pour ne pas avoir à faire d’authentification) avec des liens magnets,
– un scraper de sites qui vous permet d’aller extraire les informations essentielles (personnellement, j’adore RSS Bridge qui permet de convertir une page web en json depuis n’importe quel site),
– une base de données ou stocker tout ça.
– un compte API Lastfm et themoviedb.org pour récupérer les jaquettes des sons / films / notes,
– une bonne dose de regex pour pouvoir catégoriser vos fichiers et récupérer des infos en fonction de son nom (épisode de la série , album, résolution du film…).

Pour la base de données, vous avez 3 choix:
– Une base classique mysql (mais plus vous aurez d’infos, plus elle augmente, et plus vous aurez besoin de payer). Attention, ça monte vite !
– Une base sqlite (qui vous permet d’être hébergé à moindre coût) mais dont la recherche nécessite la création de tables virtuelles (un peu galère).
– Une base NOSQL de type Google Datastore qui vous permet de stocker une très grande quantité d’informations gratuitement mais dont la recherche est encore plus galère.

Ci dessous un exemple:

 

J’ai voulu testé ma solution sur quelques liens (pour me former au Datastore), et ça fonctionne. N’empêche que ce système demande compétences de dév, temps de maintenance (si un site change de templates, il faut refaire les bridges).
Et comme je l’ai dit, aujourd’hui, l’offre légale est bien meilleure, donc, j’ai fait ca pour le Proof Of Concept, mais au final, après avoir indexé quelques liens, je suis retourné à mon abonnement Netflix.

Et vous, vous faites comment ?

 

Laisser un commentaire

*