Négative SEO: Automatiser une duplication de contenu

Négative SEO: Automatiser une duplication de contenu

 

 

Aujourd’hui, on va aborder le négative SEO, et notamment la duplication de contenus. Pour les novices, la duplication de contenus permet de dupliquer les résultats sur Google et donc de faire tomber le traffic du concurrent (les internautes cliquant aussi sur votre site). C’est pas très honnête et c’est comme ça que plusieurs plateformes « pirates » fonctionnent: elles piquent votre traffic, et l’utilisent pour générer leurs recettes publicitaires.

En ayant eu marre de voir ce que les autres faisaient, j’ai décidé de faire un code facilement paramétrable, qui permettrait une telle duplication sans aucune connaissance. Je l’ai nommé le bartouba.

L’interfaçe permet de modifier certains paramétres:
– url du site à dupliquer
– remplacement de code à la volée (pour supprimer les stats analytics par ex)
– cloacking google (seul google verra le contenu, l’internaute pouvant être redirigé vers une autre page)
– stockage des ressources (pour éviter le blacklistage)
– actualisation en temps réél du site à dupliquer…

Une vidéo parlant souvent mieux qu’un long discours, regardez moi ça et faites moi donc part dans les commentaires de vos remarques. N’hésitez surtout pas à la partager, liker…

Pensez maintenant à ce que vous pourriez faire en exploitant une faille wordpress, et en y déposant un tel fichier. Ca fait peur, non ?

3 réflexions au sujet de “Négative SEO: Automatiser une duplication de contenu”

  1. Salut Yohann,

    je viens de lire ton article et de visionner la vidéo. C’est un beau petit outil que tu viens de créer là 🙂 Perso ça m’intéresse, plus pour la partie ‘vol de trafic’ pour le moment que pour la partie Negative SEO bien que je trouverais intéressant le fait de faire quelques tests là-dessus.

    Sinon quelques petites remarques/questions :
    – idéalement il faudrait pouvoir ajouter autant de champs ‘Remplacements et modifications de code’ que l’on souhaite car on peut vouloir modifier le code Analytics, mais aussi les codes de bannières pub, le nom d’une personne, du site, d’un lieu, la canonical si elle existe, etc.
    – quel type de cloaking utilises-tu ?
    – as-tu pu mesurer un impact de ton côté en termes de negative SEO ?

    • Oui, on peut deja remplacer autant de code qu’on le souhaite. L’interface rajoute une ligne de remplacement à chaque ajout.
      J’utilise un double cloacking (nom d’hote + user agent)
      Pour l’instant, n’ayant mené l’opération que sur des sites qui ne m’appartenaient pas, je n’ai pas de mesures précises de l’impact, mais j’imagine que ca ne leur plait pas trop. Si tu veux faire des tests, ya surement moyen qu’on s’échange 2, 3 fichiers. Ton outil zennoposter, m’intéresse déja pas mal, et je n’ai pas réussi à trouvé de version « gratuite ».
      Tu as mon mail, si ca te dis…

  2. Oui ça me dit bien de tester, il faudrait juste trouver un bon site à flinguer, ou disons un site qui le mérite ^^ Pour la science !
    On rediscute de Zenno par mail 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.