Uno Suisse

Arrêtez de jouer au UNO comme les retraités et accélérer la cadence pour rendre le jeu plus drôle.

Objectif :

Cette variante ajoute de nombreuses pénalités ce qui permet un jeu plus rapide, plus stressant donc plus FUN.

Pénalités (de 2 cartes) :

1-1 : Si un joueur regarde ses cartes avant qu’elles ne soient toutes distribuées (7 par personne).
1-2 : Si le donneur laisse tomber des cartes en dehors de la surface de jeu ou fais une fausse donne.
2-1 : Si un joueur ne sait plus où en est le jeu et exprime ouvertement être perdu (arrive généralement à la suite du dépôt rapide de multiples cartes d’inversion).
2-2 : Si un joueur ne joue pas alors que c’est son tour car il est perdu, ou oublie d’annoncer la nouvelle couleur.
2-3 : Si le joueur dépose une carte alors que ce n’est pas à lui de jouer ou que cette carte ne peut être jouer.
3–1: Si un joueur tente d’attribuer une pénalité à un autre joueur alors qu’il ne le mérite pas.

Un joueur pénalisé par une autre méthode qu’une carte +2 ou +4 doit jouer (ou piocher si il ne peut pas) !

Règles complémentaires :

4- Règle de fin :
On ne peut finir le dépôt de ses cartes par une carte +4 ou JOKER ou UNO (sinon pénalité de 2 cartes).

5- Règle de la carte 0 :
Lors du dépôt d’une carte 0, tout les joueurs doivent poser leur main le plus rapidement possible sur la carte et le dernier reçoit une pénalité de 2 cartes.

6- Règle du plus rapide (« le squeez »):
Si un joueur possède une carte identique à celle qui vient d’être posée, il peut alors la jouer de suite modifiant le tour du prochain joueur comme si un tour normal venait de s’effectuer. C’est donc le joueur qui suit celui qui vient de se servir de la règle du « Plus rapide » qui doit jouer. Le squeeez est interdit sur la 1er carte posée.

7- Règle du vote :
Elle se produit si vous avez des doutes sur une pénalité à attribuer à une personne. Chacun donne alors son avis sur le fait de savoir si la personne mérite ou pas une pénalité. Le groupe rassemblant le plus de votants, décide du sort du tiers.

8- Règle du donneur :
Le premier donneur commence la partie. Ensuite, c’est celui qui a le plus de cartes lorsqu’un joueur à dilapidé toutes ses cartes, qui doit distribuer les nouvelles cartes. On ne commence pas un nouveau jeu par une carte JOKER, ni +4 , ni inversion, ni +2, ni UNO, ni passe ton tour. C’est le dernier gagnant qui doit commencer la partie toujours dans le sens des aiguilles d’une montre; si il oublie de jouer, il reçoit une pénalité de 2 cartes. On ne tape pas sur un 0 posé en début de jeu.

9- Règle de la carte UNO : (Facultative)
On autorise la présence d’une (voir plusieurs) carte UNO. La carte UNO, permet l’échange du jeu de 2 adversaires. L’un des protagonistes peut être le dépositaire de la carte UNO. Bien sur, si l’un des joueurs reçoit un paquet d’une seule carte, il ne doit pas oublier de dire UNO ! Apres le dépôt d’une carte UNO, on doit impé-rativement indiquer la nouvelle couleur de jeu (comme pour un +4), sinon et oui encore une pénalité de 2 cartes. Bien sur, il ne faut pas la garder, et faire preuve d’anti-jeu en récuperant le maximum de cartes.

10- Règle de l’interrogatoire :
Si une personne décide de vous questionner sur l’identité du prochain joueur et que vous ne savez pas, vous êtes pénalisé de 2 cartes. En revanche, si vous le saviez c’est la personne qui vous a interrogé qui est pénalisé.

11- Règle du t’es trop con :
Si l’un des joueurs balance au cours de la partie, une phrase réellement stupide, on peut le pénaliser de 2 cartes.
Si ce dernier n’est pas d’accord, un vote peut être organisé.

Note : Pour augmenter le FUN du jeu, rien ne vaut de jouer dans un bunker tard dans la nuit, lorsque tout le monde est fatigué 😉

Cliquez ici pour télécharger les regles

Variante du UNO pour accélérer le jeu et le rendre un peu plus dégénté.

Laisser un commentaire

*